Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2008 4 23 /10 /octobre /2008 21:00

BISSAP  (AFRIQUE DE L’OUEST)

Karkadé ou Fleur d’hibiscus

 

Les fleurs d’hibiscus, ou « oseille de Guinée » permettent d’élaborer une infusion appelée BISSAP ou KARKADE. Chaude ou froide, sucrée ou non, le bissap est très rafraîchissant

Cette dernière est connu pour être riche en vitamine C pour faciliter la digestion et le drainage. (voir compléments d'info en bas).

 

Préparation : 20 min + 5 heures de réfrigération

De préférence, la veille de sa consommation ou très tôt le matin pour le midi et le soir

Cuisson : 10 min

 

Ingrédients (pour environ 2 litres de boisson) :

 

-         2 tasses d’hibiscus

-         2 litres et demi d’eau

-         100g de sucre

-         2 sachets de sucre vanille

-         1 pincée de muscade

-         2 cuillères à soupe d’eau de fleur d’orange

 

Préparation :

Rincer le bissap.

Faire bouillir le bissap et l’eau jusqu’à totale coloration de l’eau

Laisser refroidir puis retirer le bissap du jus de cuisson.

Ajouter à ce jus les sucres, muscade, eau de fleur d’orange et mélanger

Mettre au frais pendant 5 heures et servir très frais.

Ne pas hésiter à sucrer le jus à volonté, le bissap ayant une très forte amertume.

On peut aussi y ajouter du jus d’ananas mais dans ce cas

réduire le sucre.

Cette recette est très facile à réaliser.

(Recette plus sur le site www.marmiton.org)  

 OOOOOOO 

 

JUS DE GINGEMBRE

En Afrique de l'Ouest, le gingembre est abondamment utilisé dans la cuisine pour l’assaisonnement des viandes, des poissons et dans la préparation d’une populaire boisson rafraîchissante.

Au Togo, au Ghana, au Bénin et en Côte d'Ivoire, pour ne citer que ceux-là, c'est une boisson que  les hommes adorent boire sans avouer que c’est pour les vertus aphrodisiaques qu’on prête à cette racine.

En Côte d’Ivoire, le jus est désigné par le terme « gnamankou » pour ces trois variantes : ordinaire, thérapeutique et aphrodisiaque.

dfdfdfd

Pour un jus de gingembre ordinaire, on râpe ou on coupe en petits morceaux quelques racines fraîches, on ajoute de l’eau, on additionne de sucre, on laisse reposer un bon moment, le temps que le gingembre libère toutes ses essences avant de le boire.

Souvent les femmes préparent le jus la veille ou le matin pour une consommation en fin de journée. On peut y ajouter du jus d'ananas ou encore de la limonade pour en atténuer le piquant.

 

Pour un jus de gingembre thérapeutique, il faut ajouter à la recette ordinaire du citron et des clous de girofle afin d’obtenir une médication qui utilise les vertus combinées de ces trois produits. Ceci permet de lutter contre le rhume, la toux et l’angine et donc de combattre par ricochet l’irritation des muqueuses des voies respiratoires et diverses inflammations mineures.

Le secret, pour avoir un bon traitement, c’est de boire le jus ainsi obtenu en grog au citron chaud (sans alcool sauf si on a pris froid).
                             

Que le jus soit préparé avec du rhum, du whisky, du gin, du sodabi (alcool de vin de palme) ou de la vodka, le résultat n’est pas le même au niveau de la chaleur ressentie.

<<<<<

Pour un jus de gingembre aphrodisiaque, il faut ajouter à la recette thérapeutique (c’est donc une étape de plus), de l’alcool et du sucre de canne. Attention, la qualité de l’alcool, le dosage du gingembre et le temps de macération (3 jours à 3 ans) accordés à l’ensemble déterminent la valeur stimulante de la mixture.

èèèèèèè
Recette standard à enrichir à loisir selon le but recherché

 

Pour 1,5 litre :

250 g de gingembre,

2 citrons verts

Quelques clous de girofle (6 à 12)

Grains de poivre noir ou banc (10 à 20)
4 gousses vanille  
4 bâtons de cannelle

1/4 de muscade râpée
300g de sucre roux

 

- Laver longuement puis râper les racines de gingembre.

- Verser dessus d’abord de l’eau bouillante.

- Ajouter tous les autres ingrédients à ce moment là (sauf sucre et citron).

- Laisser macérer entre deux et trois heures.
- Passer au filtre en essayant de retenir le dépôt.
 

- Ajouter le jus de citron, le sucre et remuer.

 
-
Mettre au réfrigérateur et servir bien glacé.

 

- Intégrer l’alcool choisi avec modération avant consommation.

 

- Pour conserver la boisson, laisser macérer maximum dix jours au frigo. La macération au-delà d’un mois exige de bouillir le jus obtenu entre 25 et 30 minutes.

Au-delà de trois mois de macération, il est préférable de préparer sa mixture rien qu’avec de l’alcool. On n’y ajoutera de l’eau qu’aux moments de la consommation.


  88888

Attention : il est normal que le jus de gingembre soit ressenti légèrement piquant la gorge et le palais. Les jeunes, les enfants et les femmes peuvent le boire sans danger. Surtout quand il est frais.

 

                                       

                          
Bonne dégustation et bons plaisirs !       

 

 

  
                                                       

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de rogokoffifiangor
  • Le blog de rogokoffifiangor
  • : Ce blog a pour objectif principal de présenter le parcours, les animations, les recherches et le travail de création de Rogo Koffi FIANGOR. Il n'est pas mis à jour au quotidien mais relève les événements principaux qui meublent mon activité de comédien conteur. Mon concept de travail en matière de contes s’enferme dans le sigle suivant : VIDEM. Voyage – Instruction – Distraction – Education – Médiation. J’écris beaucoup. 2 livres publiés. Un CD. Mais beaucoup de manuscrits en attente d’intérêts…
  • Contact

Recherche

Liens